Communiqué de presse : tentative d’influence du vote

En recevant les listes des partis engagés dans les élections européennes, électrices et électeurs ont eu la surprise de découvrir qu’elles étaient réparties en 2 paquets, enveloppés l’un dans la liste du Rassemblement National, l’autre dans celle de La République en Marche.
Le comité Génération.s Montpellier Métropole dénonce avec force cette tentative d’influencer le vote en mettant en scène un face à face unique entre Macron et Le Pen.
Cette manipulation pernicieuse constitue une atteinte caractérisée à l’équité républicaine dans les élections. Anticonstitutionnelle, elle s’ajoute à l’absence d’équité dans les débats de la télévision publique et manifeste une fois de plus la nature antidémocratique du gouvernement de Macron et de son ministre de l’intérieur Castaner.

 

Nous protesterons officiellement lors de la Commission de La Propagande lundi matin en préfecture.
Les comités Génération.s de l’Hérault

La candidate locale LREM perd son sang froid

Irène Tolleret, 8ème sur la liste LREM aux élections européennes, est interpelée sur l’Aquarius par Laurent Taton, candidat local pour la liste du Printemps Européen « Vive l’Europe Libre », le 17 mai 2019 à Saint Bauzille de Montmel. Elle préfère quitter le débat et claquer la porte …

Visiblement difficile d’assumer ses incohérences !     voir la vidéo (50 secondes)

#Européennes2019     #VivelEuropeLibre    #PrintempsEuropéen

Le comité Génération.s Montpellier en campagne

 

Les militants du comité interrogés voir la vidéo lors d’un tractage à La Paillade sur kaina.tv 

Le point de vue d’un militant du comité : « Unité des gauches aux européennes, A mes anciens amis socialistes »  lire la lettre 

Benoît Hamon à Montpellier le 16 mai 2019

En Meeting à Montpellier, Benoît Hamon entouré de ses colistiers, dont Salah Amokrane et Laurent Taton, explique comment un vote pour la liste Génération•s est « un vote immédiatement utile ». La pédagogie est à la une, salle Pagezy ce jeudi soir.

Texte extrait de lemouvement.info | Média indépendant en Occitanie

 

voir plus de photos

 

Hamon, tête de liste de Printemps européen affirme être opérationnel dès le 27 mai, grâce au travail accompli durant un an et demi avec 14 partis européens, et le très cité Yanis Varoufakis, l’ancien ministre des Finances de la Grèce : « Printemps européen est un parti transnational, il sera la matrice d’un nouveau groupe démocrate, écologiste et socialiste. » Objectif, sortir de la confrontation imposée entre deux camps, d’un côté les europhiles libéraux et de l’autre les eurosceptiques nationalistes. Obligations : refuser toute coalition avec les droites, et rester toujours offensif dans la transformation de l’Union européenne.

 

voir la vidéo lemouvement.info

Confiant, la tête de liste citoyenne Printemps européen motive la salle à aller convaincre autour d’eux, et rappelle s’il en est besoin que pour un scrutin à l’échelle de l’Europe: « un électeur sur deux se décide dans la dernière semaine. »